Vous êtes ici :  Accueil  >  Conseils de sécurité  >  Adolescents  >  Capsules d’information  >

L’intimidation

Depuis qu'une petite clique de l'école a répandu des rumeurs sur mon ami, plus personne ne veut travailler en équipe avec lui et plusieurs garçons le bousculent dans les corridors.

Quelques exemples
Comment te sentirais-tu?
Les conséquences de l’intimidation
Ce que tu peux faire si tu es victime d’intimidation ou si tu veux aider quelqu’un
Sites Web à consulter

En général, on parle d’intimidation lorsque les actes posés visent le rejet et l’exclusion d’une personne. Les actes peuvent être des paroles ou des gestes, directs ou indirects. Le fait d’entretenir des rumeurs sur quelqu’un est considéré comme de l’intimidation.

On parle aussi de plus en plus de cyberintimidation, qui consiste à l'envoi ou l'affichage d'images ou de messages cruels ou insultants par le biais d'Internet ou d'un autre dispositif de communication numérique. Cela peut se faire par la création de pages Web haineuses, par la diffusion de photos compromettantes, par le harcèlement en ligne, etc. La cyberintimidation est unique en ce sens que les messages ou les images qui blessent peuvent s'échanger rapidement et à grande échelle.

Ce n’est pas toujours quelqu’un qu’on connaît qui nous harcèle sur le Net. Ça peut être le cas, mais il arrive aussi que des personnes considérées comme étant très cool soient rejetées du jour au lendemain.
N’oublie jamais que tout le monde peut être victime!

Quelques exemples

Tu le sais, les jeunes qui veulent écœurer quelqu’un trouvent plein de moyens pour le faire.

Voici quelques pratiques courantes d’intimidation.

La menace

Tu es à la cafétéria et tu vois Alex, un garçon de ta classe, voler deux galettes et les cacher sous son chandail. Quand il se retourne et s’aperçoit que tu l’as vu, il te regarde méchamment et passe son pouce sur sa gorge. Un peu plus tard dans l’après-midi, il passe à côté de ton bureau et te dit « Toi, t ’as rien vu! »

La violence physique

Antonin est un garçon très agressif et depuis quelque temps, il achale toujours le même gars, Jérémie. Quand Jérémie monte l’escalier, Antonin lui fait une jambette. Quand tout le monde circule dans le corridor, Antonin pousse Jérémie dans les casiers. L’autre jour, à la récréation, Antonin a même craché sur la tête de Jérémie.

Les rumeurs malveillantes

L’an passé, Charlotte et Marie-Julie étaient toujours ensemble et maintenant elles ne se parlent plus du tout. Charlotte raconte plein de choses bizarres et fausses au sujet de Marie-Julie. Elle dit, par exemple, que Marie-Julie fait des cochonneries avec son grand frère et qu’elle a déjà couché avec des filles.

Le chantage

Il y a deux semaines, ton amie Roxane a cassé avec son chum Greg. Elle tripe maintenant sur Malik et Greg ne le prend pas du tout. Avant-hier, il a même montré à Roxane un montage photo qu’il a fait avec elle : il a mis son visage sur le corps d’une femme nue qu’il a trouvé sur le Web. Il lui a dit que si elle ne l’embrassait pas, il distribuerait la photo à tout le monde. Roxane s’est sentie obligée de faire ce qu’il disait. Ce matin, il lui a dit que si elle ne changeait pas d’idée par rapport à leur séparation, il allait se suicider.

La violence verbale

Virginie est nouvelle à l’école et elle n’a pas beaucoup d’amis. Sandrine et Marianne, deux filles très populaires de ton année, passent leur temps à lui dire des méchancetés pour faire rire les autres. Elles font des jeux de mots avec son nom et elles l’insultent en se moquant de sa façon de s’habiller et de parler.

Comment te sentirais-tu si tu étais totalement exclu d’un groupe?

C’est important de te questionner sur ce que les personnes rejetées peuvent vivre. Personne n’a de plaisir à faire rire de soi. Imagine un instant que plusieurs jeunes de ton école se liguent contre toi, te niaisent, te ridiculisent sans arrêt, te disent des bêtises quand ils te croisent, rient quand ils te voient et chuchotent dans ton dos… Aurais-tu envie d’aller à l’école le matin? Aurais-tu envie de pleurer en arrivant chez toi le soir? Être victime d’intimidation, ce n’est vraiment pas drôle et personne ne mérite ça.

Avant d’achaler quelqu’un, même si tu penses que c’est juste des farces, penses-y sérieusement car la prochaine fois, ça pourrait être toi la victime. Tiens-tu vraiment à faire de la peine à quelqu’un qui ne t’a rien fait?

Les conséquences de l’intimidation

L’intimidation peut avoir de lourdes conséquences et ce pour toutes les personnes concernées.

L’ado qui subit des actes d’intimidation peut :

  • Avoir honte de ce qui lui arrive
  • Développer une faible estime de lui
  • Se sentir très déprimé et ne plus avoir envie de participer aux activités en classe ou aux activités parascolaires

L’intimidateur peut :

  • Avoir de la difficulté à interagir comme il faut avec les autres parce qu’il n’a pas appris à résoudre ses problèmes
  • Développer de plus en plus de problèmes d’agressivité
  • Vivre de la culpabilité

Le témoin qui ne fait rien peut :

  • Se sentir très coupable après l’événement et même plus tard en vieillissant
  • Avoir l’impression d’avoir encouragé l’intimidateur en le laissant faire

Ce que tu peux faire si tu es victime d’intimidation ou si tu veux aider quelqu’un

La première chose à faire est de dénoncer l’intimidateur. En faisant cela, tu t’aides (ou tu aides la victime) et tu aides l’intimidateur puisqu’il pourra ainsi recevoir de l’aide pour régler son problème.

On te suggère donc d’en parler au policier qui intervient à ton école. Il saura comment t’aider.

Tu peux aussi demander de l’aide à tes parents ou à un autre adulte en qui tu as confiance.

Personne ne mérite d’être victime d’intimidation.

Sites Web à consulter

Aidez-moi svp
Site du Centre canadien de protection de l’enfance qui fournit de l’information au sujet des façons pour retirer d’Internet de photos inappropriées, des ressources pour trouver de l’aide et des outils pour faire face à des situations difficiles sur Internet.
http://www.aidezmoisvp.ca/

Moi j’agis
Une initiative du Gouvernement du Québec qui informe les jeunes, leurs parents et les enseignants au sujet de l’intimidation des rôles que chacun peut jouer pour faire face à cette situation.
http://moijagis.com/

Site Web présentant un jeu virtuel sur l'intimidation
http://www.jeudeclic.com

Site Web qui traite de la cyberintimidation (anglais seulement)
http://www.cyberbullying.ca

SOS Suicide Jeunesse
Téléphone : 1 800 595-5580
http://www.sos-suicide.org/

Tel-Jeunes
Téléphone : 1 800 263-2266
http://www.teljeunes.com

>
Image pour section pornographie juvénile Image Alerte AMBER Bouton Crimes non résolus
Dernière modification : 2013-09-17

Logo du gouvernement du Québec

© Gouvernement du Québec, 2014

La Sûreté du Québec, corps de police national, agit sous l'autorité du ministre de la Sécurité publique et a compétence pour prévenir et réprimer les infractions aux lois sur l'ensemble du territoire du Québec.

Taille du texte petite Taille du texte moyenne Taille du texte grande Envoyer ce lien à un ami Suivez la Sûreté du Québec sur Twitter Les vidéos de la Sûreté du Québec sur YouTube Les vidéos de la Sûreté du Québec sur TagTélé Page Facebook de la Sûreté du Québec Taille du texte petite Taille du texte moyenne Taille du texte grande Suivez la Sûreté du Québec sur Twitter Les vidéos de la Sûreté du Québec sur YouTube Les vidéos de la Sûreté du Québec sur TagTélé Page Facebook de la Sûreté du Québec Accueil national Accueil national Vidéos Vidéos Album photos Album photos Toute la galerie multimédia Visitez notre galerie multimédia Toute la galerie multimédia