Vous êtes ici :  Accueil  >  Conseils de sécurité  >  Prévenir la criminalité  >  Programmes  >

L'alerte AMBER

Logo Alerte AMBER
Application Alerte AMBER QC pour iPhone et Android   Application Alerte AMBER QC pour iPhone et Android
     
Abonnez-vous à l'alerte AMBER sur Facebook!   Abonnez-vous à l'alerte AMBER sur Facebook
     
Suivez-nous sur Twitter pour recevoir les alertes AMBER   Suivez-nous sur Twitter

English version


L’alerte AMBER, qu'est-ce que c'est?

C’est un système d’information rapide mis en place lorsqu’une disparition d’enfant est signalée. Vu que les premières heures sont cruciales dans ce type de situation, l’alerte AMBER (Alerte Médiatique But Enfant Recherché) sollicite, par divers moyens de diffusion, la participation de la population afin de retrouver rapidement un enfant victime d’enlèvement et dont la sécurité physique ou la vie est en danger.

L’historique

Photo d'Amber Hagerman

Implantée au Québec le 26 mai 2003, l’alerte AMBER est née aux États-Unis, à la suite d’une tragédie survenue dans la ville d’Arlington, au Texas, le 13 janvier 1996.

À l’époque, bien qu’un citoyen ait fait la description du suspect ayant enlevé une fillette de 9 ans, Amber Hagerman, et du véhicule du suspect, la victime avait été retrouvée morte quatre jours plus tard.

Cette tragédie a profondément choqué la population d’Arlington. Plusieurs citoyens ont communiqué avec différentes stations de radio de même qu’avec le Service de police d’Arlington pour suggérer d’utiliser du temps d’antenne spécial afin d’émettre un avis à la population. L’alerte AMBER est par la suite devenue un outil d’enquête important en matière d’enlèvement d’enfant.

Le 30 avril 2003, le Congrès américain adoptait l’AMBER Alert Bill pour assurer l’application uniforme de l’alerte dans les États.

Depuis l’implantation de l’Alerte AMBER au Québec, chaque cas a connu une fin heureuse.

Quand déclenche-t-on une alerte ?

Pour qu'une alerte AMBER soit déclenchée, il faut que le service de police ayant compétence au Québec soit en présence, de façon simultanée et sans exception, des trois critères suivants :

  1. Le service de police a des motifs raisonnables de croire qu’un enfant (une personne de moins de 18 ans) a été victime d’un enlèvement.

  2. Les circonstances entourant l’enlèvement indiquent que l’enfant risque de subir des lésions corporelles graves ou qu'il est en danger de mort.

  3. Le service de police possède suffisamment de renseignements descriptifs sur l’un ou plusieurs des éléments suivants (l’enfant, le suspect, le moyen de transport utilisé) qui permettent de croire que la diffusion immédiate de l’alerte aidera à retracer l’enfant.
    L’enlèvement vise un enfant (une personne de moins de 18 ans).

Fonctionnement et nos partenaires

Dès que la Sûreté du Québec déploie une telle alerte, on demande à tous les partenaires de collaborer durant deux heures ou plus. Cette période est habituellement jugée critique par les policiers pour qu’une situation de crise connaisse un dénouement heureux.

L’implantation de l’alerte AMBER au Québec a été réalisée conjointement par le SPVM, la GRC et la SQ. Outre les partenaires policiers, il y a :

  • Facebook et le Child Safety Research & Innovation Center (CIRSC) du Nouveau-Brunswick : Il est maintenant possible d’adhérer à la page de l’alerte AMBER du Québec sur Facebook au http://www.facebook.com/AlerteAMBERQC afin d’obtenir les détails d’une alerte en cours au Québec.
  • Le ministère des Transports du Québec et Astral Affichage : le Centre de gestion de la circulation du ministère des Transports affiche l’information pertinente sur ses panneaux à messages variables sur l’ensemble du réseau routier. De plus, l’information sera affichée sur les panneaux digitaux d’Astral Affichage situés dans la grande région de Montréal.
  • La Société de l’assurance automobile du Québec : l’information sur l’alerte est transmise à tous les contrôleurs routiers qui portent alors une attention particulière et tentent de repérer le véhicule du suspect.
  • Le Réseau enfants retour Canada : offre notamment le soutien aux familles.
  • Les centres d’appels d’urgence 9-1-1 : reçoivent l’information sur le déclenchement d’une alerte pour leur permettre de relier les appels des citoyens à l’alerte AMBER et de transmettre rapidement ces appels aux policiers.
  • Loto-Québec : affiche le message d’alerte par le biais de ses terminaux munis d’afficheurs-clients.
  • Les partenaires médiatiques : les diffuseurs radio prennent du temps d’antenne sur leur propre publicité et les diffuseurs télé émettent continuellement les détails par le biais d’une bande défilante.
  • Bannière Alertes AMBER sans fil
  • L’Association canadienne des télécommunications sans fil (ACTS) : les alertes Amber sans fil sont maintenant offertes gratuitement aux clients canadiens de la téléphonie cellulaire. C’est un nouveau service par texto qui contribuera au retour sécuritaire d’enfants victimes d’enlèvement. Les clients de la plupart des fournisseurs canadiens de services sans fil auront la possibilité de recevoir gratuitement les alertes Amber par texto en s’inscrivant sur le site Internet suivant : http://www.ambersansfil.ca/

La responsabilité du citoyen

Au cours d’une alerte AMBER, si vous possédez une information qui permettrait de retrouver l’enfant ou si vous avez aperçu l’enfant, le suspect ou le véhicule de ce dernier (tel qu’il est décrit lors de la diffusion de l’alerte), communiquez immédiatement avec le 9-1-1, le 310-4141, le *4141 pour les cellulaires ou votre service de police municipal.

Image pour vérification casier judiciaire Image pour section pornographie juvénile
Décès de l'agent Jacques Ostigny

Orientez votre excursion
Taille du texte petite Taille du texte moyenne Taille du texte grande Envoyer ce lien à un ami Suivez la Sûreté du Québec sur Twitter Les vidéos de la Sûreté du Québec sur YouTube Les vidéos de la Sûreté du Québec sur TagTélé Page Facebook de la Sûreté du Québec Taille du texte petite Taille du texte moyenne Taille du texte grande Suivez la Sûreté du Québec sur Twitter Les vidéos de la Sûreté du Québec sur YouTube Les vidéos de la Sûreté du Québec sur TagTélé Page Facebook de la Sûreté du Québec Accueil national Accueil national Vidéos Vidéos Album photos Album photos Toute la galerie multimédia Visitez notre galerie multimédia Toute la galerie multimédia