Offre d’emploi – Préposée ou préposé aux télécommunications d’urgence

Emplois occasionnels à temps plein ou sur appel

Les centres de gestion des appels de la Sûreté du Québec vous proposent de vivre une grande aventure humaine où chaque journée est unique.
Vous aimez aider les gens? Vous êtes autonome, polyvalent et l’inattendu vous stimule? Vous souhaitez vous impliquer dans la communauté et contribuer à la sécurité des citoyens?
La Sûreté du Québec désire pourvoir des postes de préposés aux télécommunications sur appel dans toutes les régions du Québec.

 

Principales responsabilités

La prise en charge des appels d’urgence des citoyens, des demandes d’interventions policières et des appels administratifs.
Du moment où il prend place pour son quart de travail, le préposé aux télécommunications est prêt à assurer une écoute et une observation actives de plusieurs sources d’information simultanées. En répondant : « Bonjour Sûreté du Québec » à l’appel entrant, il pourra être amené à analyser des renseignements pour évaluer le niveau de priorité d’un événement, à prodiguer des conseils de prévention ou de sécurité ou encore à diriger le citoyen vers le bon intervenant de l’organisation.

Le traitement et la documentation des appels d’urgence des citoyens et des demandes d’interventions policières.
S’il y a matière à intervention policière, le préposé aux télécommunications saisit les informations transmises par le citoyen en temps réel, de manière concise et rédige dans un style clair et simple. En plus de recueillir des renseignements par téléphone, il navigue à travers des bases de données spécialisées pour effectuer des vérifications et contribuer, dans certains cas, à sauver des vies. Les outils technologiques lui permettent également de cerner avec exactitude le lieu de l’événement à partir de l’outil de cartographie à sa disposition.

L’affectation des intervenants d’urgence et l’assistance aux policiers dans leurs interventions.
Aussitôt que le préposé aux télécommunications a obtenu suffisamment de détails pour dépêcher un intervenant sur les lieux, l’information nécessaire à la compréhension de la gravité de la situation est transmise sur les ondes radio de manière claire et concise. Il pourra ensuite être appelé à poser différentes actions ou à fournir des renseignements complémentaires pour la sécurité des citoyens et des intervenants.

« Le préposé aux télécommunications aime le travail d’équipe et n’hésite pas à aider ses collègues. Voilà qui met la table pour ce métier du milieu policier méconnu, mais très important. »

 

Critères d’admissibilité

Pour être admis comme préposé aux télécommunications, une personne doit satisfaire aux conditions suivantes :

  1. détenir un certificat d’études secondaires (DES) reconnu par l’autorité compétente ou l’équivalant
  2. avoir au moins deux années d’expérience pertinente aux attributions du préposé aux télécommunications.

Aux fins de l’évaluation de la scolarité ou de l’expérience

Chaque année de scolarité manquante peut être compensée par deux années d’expérience pertinentes, ou par une année de scolarité pertinente de niveau égal ou supérieur.

Deux années d’expérience manquantes peuvent être compensées par une année de scolarité pertinente supérieure à la scolarité minimale exigée aux conditions d’admission de la classe d’emplois.

 

Lieux

Nous recherchons des candidats pour occuper des postes occasionnels dans chacune des villes suivantes :

  • Baie-Comeau
  • Boucherville
  • Chandler
  • Gatineau
  • Mascouche
  • Québec
  • Rimouski
  • Rouyn-Noranda
  • Saguenay
  • Sherbrooke
  • Trois-Rivières

 

Processus de sélection

Réussir les étapes suivantes :

  1. Être admissible
  2. Entrevue de sélection
  3. Enquête de sécurité sur les antécédents judiciaires et les bonnes mœurs
  4. Formation rémunérée et préalable à l’embauche

 

Formation

La formation est d’une durée de cinq semaines et est rémunérée. Les candidats doivent être disponibles à temps plein durant cette période et la réussite de cette formation est préalable à l’embauche.

 

Horaire

Être disponible pour travailler en rotation : jour, soir, nuit, semaine et fin de semaine durant des quarts de travail de 9 ou 12 heures, sur appel, 7 jours sur 7. La moyenne d’heures par semaine peut varier, mais votre horaire vous est communiqué à l’avance selon les besoins opérationnels. Vous devez être disponible 15 heures par semaine au minimum.

 

Conditions de travail et rémunération

Salaire : 35 101 $ à 44 507 $ ou 19,28 $ à 24,45 $*
Primes de soir, de nuit et de fin de semaine s’ajoutent à la rémunération
En compensation des jours de maladie et des assurances, un pourcentage de 6,5 % s’ajoute à la rémunération des employés dont les contrats sont d’une durée de moins d’un an.

*En cas de disparité, l’échelle salariale déposée sur le site Internet du Secrétariat du Conseil du trésor a priorité.

 

Remarques

La Sûreté du Québec remercie toutes les personnes ayant déposé leur candidature. Cependant, seules les personnes retenues seront contactées.

La Sûreté du Québec applique un programme d’accès à l’égalité en emploi. Elle valorise la diversité et invite les femmes, les minorités visibles, les minorités ethniques, les autochtones et les personnes handicapées à soumettre leur candidature.

 

Postuler en ligne