ADMISSIBILITÉ

Critères d’admissibilité

  • Avoir la citoyenneté canadienne
  • Savoir parler, lire et écrire le français
  • Avoir une connaissance d’usage de l’anglais
  • Être titulaire d’un permis de conduire valide au Québec
  • Ne pas avoir été reconnu coupable, en quelque lieu que ce soit, d’un acte ou d’une omission que le Code criminel (Lois révisées du Canada (1985), chapitre C-46) décrit comme une infraction, ni d’une des infractions visées à l’article 183 de ce Code
  • Posséder une acuité visuelle minimale de 6/12 pour le meilleur œil et de 6/30 pour l’autre œil ou de 6/18 pour chacun des yeux avant correction.

Compétences requises

  • Adaptation aux changements
  • Autonomie et prise de décision
  • Communication orale et écrite
  • Gestion de soi et du stress
  • Intégrité
  • Sens des relations humaines
  • Sens des responsabilités

Consentement de mobilité

Étant donné la desserte territoriale de la Sûreté du Québec, la mobilité de son personnel policier est exigée. Un consentement de mobilité sera signé, par le candidat, lors de l’admissibilité.

Pour votre profil

Les policiers d’expérience du Canada doivent également : 

  • Exercer ou avoir exercé une fonction de policier ou d’enquêteur au sein d’un corps de police au Canada (hors Québec), avoir obtenu un diplôme, une attestation ou une accréditation d’un organisme de réglementation reconnu au Canada pour exercer la profession policière au Canada et rencontrer les conditions prévues aux paragraphes 1., 2. et 3. de l’article 115 de la Loi sur la police
  • Obtenir une attestation d’équivalence de l’École nationale de police du Québec. Pour plus de détails, vous pouvez consulter la page « Candidat des autres provinces canadiennes » sur le site de l’École nationale de police du Québec.
  • La fréquence des évaluations pour la reconnaissance des équivalences est en fonction du nombre d’inscriptions. De plus, il est à noter que l’inscription ne nécessite aucune promesse d’embauche d’organisation policière.

Programme d’accès à l’égalité

La Sûreté du Québec a un programme d’accès à l’égalité en emploi. Des mesures d’égalité des chances ont été mises en place afin d’augmenter, au sein de ses effectifs policiers, la présence de personnes provenant des groupes suivants : les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et les minorités ethniques (personnes dont la langue maternelle est autre que le français ou l’anglais). Le programme d’accès à l’égalité en emploi respecte les normes de la Sûreté du Québec en ce qui a trait à la compétence tout en garantissant un processus de sélection qui ne comporte aucun biais discriminatoire.

Pour postuler ou suivre votre candidature en ligne

Cliquez ici

NOTE IMPORTANTE

Pour rejoindre le Recrutement policier

1701, rue Parthenais, bureau 5.02
Montréal (Québec)  H2K 3S7

514 596-7211
Numéro sans frais : 1 888 596-7211

[email protected]

Le formulaire Offre de service Policière et policier papier est disponible sur demande. Veuillez prévoir un délai de 10 jours ouvrables.

Admissibilité

L’admissibilité consiste à vérifier si toutes les sections de votre offre d’emploi en ligne sont correctement remplies et accompagnées de toutes les pièces requises. Toute pièce manquante peut entraîner le rejet de votre demande et la fermeture de votre dossier pour trois mois. Avant de poser votre candidature en cliquant sur la zone POUR POSTULER OU SUIVRE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE, nous vous invitons à faire le Test en ligne – profil de l’emploi pour vous assurer que vous répondez aux conditions minimales.

 

Examen visuel

Pour plus de détails sur les normes visuelles, consultez le document Les yeux et la vision. Ce document est un outil de référence pour les spécialistes de la vision qui évaluent les candidats, afin de vérifier s’ils rencontrent ces normes visuelles. Celles-ci doivent demeurer conformes tout au long du processus.

  • Rapport d’examen visuel
    La section 1 du formulaire doit être remplie par vous. Les sections 2 et 3 doivent être remplies par un ophtalmologiste ou un optométriste.

Coût pour le rapport d’examen visuel : selon l’optométriste ou l’ophtalmologiste

 

Test de français

Vous êtes exempté de ce test si vous avez réussi l’épreuve uniforme de français langue d’enseignement et littérature, réalisée dans le cadre du diplôme d’études collégiales (DEC) du ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur. Sinon, l’évaluation de la connaissance de la langue française est faite par la TELUQ (Télé-université).

Coût : déterminé par la TELUQ

 

Test d’anglais oral

Vous êtes exempté de ce test si vous avez réussi le cours d’anglais de cinquième secondaire menant à l’obtention du diplôme d’études secondaires (DES) du ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur. Vous êtes exempté de ce test si vous avez fait vos études en anglais. Sinon, l’évaluation de la communication orale de la langue anglaise est faite par la TELUQ (Télé-université).

Coût : déterminé par la TELUQ

Admissibilité

Analyse des candidatures

L’analyse des candidatures consiste à évaluer les renseignements fournis afin de déterminer les candidats qui seront invités à l’étape de l’entrevue. Il y a alors la création d’un dossier qualitatif qui évoluera tout au long du processus.

En raison du nombre élevé de candidats, seul un certain nombre de personnes progresseront. Il est donc de votre responsabilité de tenir votre dossier à jour afin de nous permettre d’obtenir votre profil le plus complet.

Analyse des candidatures

Entrevue

L’entrevue d’une durée approximative d’une heure vous permettra de faire valoir votre capacité à exercer la fonction de policier patrouilleur à la Sûreté du Québec.  Celle-ci a pour but d’évaluer certaines compétences tirées du profil de patrouilleur.

Un document de préparation a été conçu dans le but de vous familiariser à ce type d’entrevue.

Notez bien que le résultat de l’entrevue combiné à votre dossier qualitatif permettra de décider de la poursuite ou non du processus.

Entrevue

Enquête de sécurité

Il s’agit d’une enquête de sécurité qui porte sur l’analyse des comportements et antécédents criminels, familiaux, scolaires, professionnels, financiers et sociaux. Elle permet de déterminer, selon des critères et des objectifs clairs, si votre profil comportemental répond aux exigences et aux valeurs organisationnelles de la Sûreté du Québec. De plus, elle permet de s’assurer que vous êtes aptes à endosser les responsabilités confiées à un policier afin d’inspirer confiance à la clientèle. Un questionnaire vous sera acheminé et devra être rempli préalablement.

Enquête de sécurité

Analyse globale du dossier

Une fois toutes les étapes précédentes complétées, votre dossier sera soumis à une évaluation globale. Toutes les informations recueillies au cours du processus seront revues et soumises au comité de sélection qui recommandera ou non la poursuite du processus.

Analyse globale du dossier

Épreuve standardisée d’aptitudes physiques (ESAP)

L’épreuve standardisée d’aptitudes physiques de l’École nationale de police du Québec (ESAP-ENPQ) est utilisée pour mesurer les aptitudes physiques minimales à la fonction.

À noter que ce test remplace le TAP-ENPQ. Toutefois, une mesure transitoire permet d’accepter les TAP-ENPQ réalisés avant le 30 septembre 2018. Une fois réussi, le test est valide pour une période de douze mois.

Coût : déterminé par l’École nationale de police du Québec

Épreuve standardisée d’aptitudes physiques (ESAP)

Examen médical

Vous devez vous soumettre à un examen médical complet, réalisé par une firme spécialisée dans ce domaine et qui agit à titre d’expert pour la Sûreté du Québec.

Information sur le déroulement de l’examen médical.

Coût : déterminé par la firme

Examen médical

Test polygraphique

Il s’agit de la dernière étape du processus de recrutement avant la sélection finale. Vous devrez remplir préalablement des formulaires à l’étape de l’enquête de sécurité.

Si vous avez répondu à l’ensemble des conditions précédentes, vous serez convoqué afin de vous soumettre au test polygraphique. Une deuxième analyse suivra et permettra de statuer sur votre aptitude à occuper la fonction de policier patrouilleur.

Il est important de spécifier que ce test n’est pas éliminatoire, mais il permet de valider la probité des informations données tout au long du processus.

Coût : pris en charge par la Sûreté du Québec

Test polygraphique

Communications

Que votre candidature soit retenue ou non, la Sûreté du Québec communiquera avec vous afin de vous informer des résultats. Afin de préserver l’intégrité des outils d’évaluation utilisés lors du processus, aucune rétroaction ou information ne vous sera transmise.

Notez que les renseignements spécifiés sur cette page peuvent être modifiés en tout temps, et ce, sans préavis.

Communications

Saviez-vous que ?

 

Nous avons un processus de recrutement policier axé sur l’approche par compétences ainsi qu’un nouveau programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs.

Une fois les étapes du processus de recrutement franchies, votre candidature sera placée sur une liste de déclaration d’aptitudes. À partir d’une liste de postes disponibles, votre affectation sera déterminée. Soyez prêt à sortir de votre zone de confort! Bien que les attentes des candidats soient prises en considération, les besoins de l’organisation ont préséance au moment de l’affectation.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le document suivant : Profil recherché – Patrouilleur à horaire flexible

Télécharger le document
Conditions de travail générales au 1er avril 2018
  • Le nouveau policier est considéré comme permanent dès son embauche et débute comme patrouilleur à horaire flexible.
  • Le salaire initial du policier est de 44 932 $ (au 1er avril 2018) et 78 341 $ après 60 mois.
  • Durant les trois premières années, le salaire des policiers augmente tous les six mois et à chaque année à partir de la 4e année.
  • Au moment de son embauche et tout au long de sa carrière, si le lieu d’affectation du policier est à plus de 60 kilomètres de son lieu de résidence, tous les frais de déménagement (comprenant les jours consacrés à la recherche d’une habitation ainsi que les frais connexes), seront payés par la Sûreté du Québec.
  • Le lieu de travail est déterminé à l’embauche en fonction des besoins de la Sûreté du Québec. Compte tenu de son mandat national, la mobilité est exigée.
  • Le policier peut prendre sa retraite, avec pénalité, après 20 ans de service et sans pénalité, après 25 ans.

Conditions de travail générales au 1er avril 2018

Statut et horaire de travail

Le nouveau policier est considéré comme permanent dès son embauche et débute comme patrouilleur à horaire flexible. Il travaille sur appel, selon un horaire préétabli une semaine à l’avance et est soumis à une période de probation de 12 mois. Cet agent peut travailler sur deux types d’horaires.

Horaire de 9 heures

Horaire de travail hebdomadaire variable, incluant une heure de repas rémunérée. Le cycle de travail est de 35 jours (21 jours de travail et 14 jours de congé) et inclut 2 congés hebdomadaires consécutifs dont au moins 2 fins de semaine (samedi et dimanche) par cycle.

Horaire de 12 heures

Horaire de travail hebdomadaire variable, incluant une période de repas d’une heure et d’une période de repos de 30 minutes rémunérée. Le cycle de travail est de 35 jours (16 jours de travail et 19 jours de congé) et inclut 2 congés hebdomadaires consécutifs ou plus et comprenant deux 2 fins de semaines par cycle de 35 jours.

 

Par la suite, le patrouilleur à horaire flexible pourra faire une demande de placement pour travailler sur un régime de rotation établi sur l’année.

Statut et horaire de travail

Lieu de travail

Le mandat de la Sûreté du Québec étant national, la mobilité de son personnel policier demeure une condition exigée. Néanmoins, et conformément à sa philosophie de placement, la Sûreté du Québec peut tenir compte des choix du patrouilleur à horaire flexible concernant son lieu de travail, dans la mesure où ce choix permet de répondre aux besoins de l’organisation. Lorsque le policier reçoit sa 1re affectation, il pourra, s’il le désire, demeurer à cet endroit toute sa carrière. Pour voir la localisation de tous les postes de la Sûreté du Québec, veuillez consulter la page NOUS JOINDRE.

Lieu de travail

Déménagement

Au moment de l’embauche, si le lieu d’affectation du patrouilleur à horaire flexible est à plus de 60 km de son lieu de résidence, tous les frais de déménagement, comprenant les 3 jours consacrés à la recherche d’une habitation ainsi que les frais connexes, seront payés par la Sûreté. L’agent régulier est soumis aux mêmes conditions et aux mêmes avantages.

Tout nouveau diplômé en techniques policières (DEC ou AEC) travaillant dans une région ressource éloignée peut demander un crédit d’impôt à Revenu Québec. Ce crédit peut atteindre 40 % du salaire admissible et est limité à 8 000 $ ou 10 000 $ à vie.

Tout nouveau policier ainsi que son conjoint ou sa conjointe peuvent recevoir divers services offerts par l’organisme Place aux jeunes en région afin de faciliter leur établissement et leur intégration en régions. Ces services sont offerts seulement dans les MRC où des bureaux de Place aux jeunes en région sont présents.

Déménagement

Primes d’éloignement

Prime de 5 000 $ à 9 000 $ dépendant de la situation familiale et de la localisation du poste éloigné. Le policier affecté à ce genre de poste (paragraphe 18.10 du contrat de travail) a droit à l’allocation d’éloignement applicable si, au moment de son embauche, son domicile se situe à plus de 60 kilomètres du poste d’affectation.

Primes d’éloignement

Programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs

Le programme d’accueil comprend une formation d’une durée de 3 semaines entièrement payées (incluant les frais de déplacement). Au terme de ce programme, les patrouilleurs connaissent leur rôle et possèdent tous les outils nécessaires pour commencer leur travail. Ils sont de plus qualifiés pour agir à titre d’ « opérateur cinémomètre » dès leur arrivée au poste. S’ajoute à la formation, le jumelage du patrouilleur avec un coach identifié et formé qui facilitera l’intégration tout au long du premier cycle de travail de 35 jours.

Programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs

Formation et développement

Dès son entrée en service, le patrouilleur à horaire flexible sera encouragé à poursuivre son développement et participera à des activités de perfectionnement dans le cadre du plan de développement des ressources humaines de son poste.

Formation et développement

Régime de retraite

La participation au régime de retraite est en vigueur dès qu’une personne est engagée comme patrouilleur à horaire flexible. La retraite est accessible après 20 ans de service (avec pénalité) ou après 25 ans de service (sans pénalité).

Régime de retraite

Salaires annuels au 1er avril 2018

Durant les trois premières années, le salaire des policiers augmente tous les six mois et à chaque année à partir de la 4e année.

Agents exerçant la fonction de patrouilleur à horaire flexible

Échelon Ancienneté Salaire annuel Salaire hebdo. (approximatif)
1 entrée 44 932 $ 864 $
2 6 mois 47 741 $ 918 $
3 12 mois 50 725 $ 975 $
4 18 mois 53 892 $ 1 036 $
5 24 mois 57 266 $ 1 101 $
6 30 mois 60 841 $ 1 170 $
7 36 mois 65 938 $ 1 268 $
8 48 mois 71 869$ 1 382 $
9 60 mois 78 341 $ 1 506 $

Salaires annuels au 1er avril 2018

Congés annuels au 1er avril 2018

Au moment de son embauche, le membre a droit à un maximum de 144 heures de vacances et à un maximum de 81 heures toutes deux calculées au prorata de sa date d’embauche.

Congés annuels au 1er avril 2018

ADMISSIBILITÉ

Critères d’admissibilité

  • Avoir la citoyenneté canadienne
  • Savoir parler, lire et écrire le français
  • Avoir une connaissance d’usage de l’anglais
  • Être titulaire d’un permis de conduire valide au Québec
  • Ne pas avoir été reconnu coupable, en quelque lieu que ce soit, d’un acte ou d’une omission que le Code criminel (Lois révisées du Canada (1985), chapitre C-46) décrit comme une infraction, ni d’une des infractions visées à l’article 183 de ce Code
  • Posséder une acuité visuelle minimale de 6/12 pour le meilleur œil et de 6/30 pour l’autre œil ou de 6/18 pour chacun des yeux avant correction.

Compétences requises

  • Adaptation aux changements
  • Autonomie et prise de décision
  • Communication orale et écrite
  • Gestion de soi et du stress
  • Intégrité
  • Sens des relations humaines
  • Sens des responsabilités

Consentement de mobilité

Étant donné la desserte territoriale de la Sûreté du Québec, la mobilité de son personnel policier est exigée. Un consentement de mobilité sera signé, par le candidat, lors de l’admissibilité.

Pour votre profil

Les diplômés en techniques policières doivent : 

  • Être titulaire d’un diplôme d’études collégiales en techniques policières (2 ou 3 ans) offert dans l’un des 12 collèges du Québec.
  • Avoir réussi le programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie d’une durée de 15 semaines de l’ENPQ.

Programme d’accès à l’égalité

La Sûreté du Québec a un programme d’accès à l’égalité en emploi. Des mesures d’égalité des chances ont été mises en place afin d’augmenter, au sein de ses effectifs policiers, la présence de personnes provenant des groupes suivants : les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et les minorités ethniques (personnes dont la langue maternelle est autre que le français ou l’anglais). Le programme d’accès à l’égalité en emploi respecte les normes de la Sûreté du Québec en ce qui a trait à la compétence tout en garantissant un processus de sélection qui ne comporte aucun biais discriminatoire.

Pour postuler ou suivre votre candidature en ligne

Cliquez ici

NOTE IMPORTANTE 

Les diplômés en techniques policières peuvent poser leur candidature dès la réception du diplôme du programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie de l’ENPQ.

Pour rejoindre le Recrutement policier

1701, rue Parthenais, bureau 5.02
Montréal (Québec)  H2K 3S7

514 596-7211
Numéro sans frais : 1 888 596-7211

[email protected]

Le formulaire Offre de service Policière et policier papier est disponible sur demande. Veuillez prévoir un délai de 10 jours ouvrables.

Admissibilité

L’admissibilité consiste à vérifier si toutes les sections de votre offre d’emploi en ligne sont correctement remplies et accompagnées de toutes les pièces requises. Toute pièce manquante peut entraîner le rejet de votre demande et la fermeture de votre dossier pour trois mois. Avant de poser votre candidature en cliquant sur la zone POUR POSTULER OU SUIVRE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE, nous vous invitons à faire le Test en ligne – profil de l’emploi pour vous assurer que vous répondez aux conditions minimales.

 

Examen visuel

Pour plus de détails sur les normes visuelles, consultez le document Les yeux et la vision. Ce document est un outil de référence pour les spécialistes de la vision qui évaluent les candidats, afin de vérifier s’ils rencontrent ces normes visuelles. Celles-ci doivent demeurer conformes tout au long du processus.

  • Rapport d’examen visuel
    La section 1 du formulaire doit être remplie par vous. Les sections 2 et 3 doivent être remplies par un ophtalmologiste ou un optométriste.

Coût pour le rapport d’examen visuel : selon l’optométriste ou l’ophtalmologiste

 

Test de français

Vous êtes exempté de ce test si vous avez réussi l’épreuve uniforme de français langue d’enseignement et littérature, réalisée dans le cadre du diplôme d’études collégiales (DEC) du ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur. Sinon, l’évaluation de la connaissance de la langue française est faite par la TELUQ (Télé-université).

Coût : déterminé par la TELUQ

 

Test d’anglais oral

Vous êtes exempté de ce test si vous avez réussi le cours d’anglais de cinquième secondaire menant à l’obtention du diplôme d’études secondaires (DES) du ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur. Vous êtes exempté de ce test si vous avez fait vos études en anglais. Sinon, l’évaluation de la communication orale de la langue anglaise est faite par la TELUQ (Télé-université).

Coût : déterminé par la TELUQ

Admissibilité

Analyse des candidatures

L’analyse des candidatures consiste à évaluer les renseignements fournis afin de déterminer les candidats qui seront invités à l’étape de l’entrevue. Il y a alors la création d’un dossier qualitatif qui évoluera tout au long du processus.

En raison du nombre élevé de candidats, seul un certain nombre de personnes progresseront. Il est donc de votre responsabilité de tenir votre dossier à jour afin de nous permettre d’obtenir votre profil le plus complet.

Analyse des candidatures

Entrevue

L’entrevue d’une durée approximative d’une heure vous permettra de faire valoir votre capacité à exercer la fonction de policier patrouilleur à la Sûreté du Québec.  Celle-ci a pour but d’évaluer certaines compétences tirées du profil de patrouilleur.

Un document de préparation a été conçu dans le but de vous familiariser à ce type d’entrevue.

Notez bien que le résultat de l’entrevue combiné à votre dossier qualitatif permettra de décider de la poursuite ou non du processus.

Entrevue

Enquête de sécurité

Il s’agit d’une enquête de sécurité qui porte sur l’analyse des comportements et antécédents criminels, familiaux, scolaires, professionnels, financiers et sociaux. Elle permet de déterminer, selon des critères et des objectifs clairs, si votre profil comportemental répond aux exigences et aux valeurs organisationnelles de la Sûreté du Québec. De plus, elle permet de s’assurer que vous êtes aptes à endosser les responsabilités confiées à un policier afin d’inspirer confiance à la clientèle. Un questionnaire vous sera acheminé et devra être rempli préalablement.

Enquête de sécurité

Analyse globale du dossier

Une fois toutes les étapes précédentes complétées, votre dossier sera soumis à une évaluation globale. Toutes les informations recueillies au cours du processus seront revues et soumises au comité de sélection qui recommandera ou non la poursuite du processus.

Analyse globale du dossier

Épreuve standardisée d’aptitudes physiques (ESAP)

L’épreuve standardisée d’aptitudes physiques de l’École nationale de police du Québec (ESAP-ENPQ) est utilisée pour mesurer les aptitudes physiques minimales à la fonction.

À noter que ce test remplace le TAP-ENPQ. Toutefois, une mesure transitoire permet d’accepter les TAP-ENPQ réalisés avant le 30 septembre 2018. Une fois réussi, le test est valide pour une période de douze mois.

Coût : déterminé par l’École nationale de police du Québec

Épreuve standardisée d’aptitudes physiques (ESAP)

Examen médical

Vous devez vous soumettre à un examen médical complet, réalisé par une firme spécialisée dans ce domaine et qui agit à titre d’expert pour la Sûreté du Québec.

Information sur le déroulement de l’examen médical.

Coût : déterminé par la firme

Examen médical

Test polygraphique

Il s’agit de la dernière étape du processus de recrutement avant la sélection finale. Vous devrez remplir préalablement des formulaires à l’étape de l’enquête de sécurité.

Si vous avez répondu à l’ensemble des conditions précédentes, vous serez convoqué afin de vous soumettre au test polygraphique. Une deuxième analyse suivra et permettra de statuer sur votre aptitude à occuper la fonction de policier patrouilleur.

Il est important de spécifier que ce test n’est pas éliminatoire, mais il permet de valider la probité des informations données tout au long du processus.

Coût : pris en charge par la Sûreté du Québec

Test polygraphique

Communications

Que votre candidature soit retenue ou non, la Sûreté du Québec communiquera avec vous afin de vous informer des résultats. Afin de préserver l’intégrité des outils d’évaluation utilisés lors du processus, aucune rétroaction ou information ne vous sera transmise.

Notez que les renseignements spécifiés sur cette page peuvent être modifiés en tout temps, et ce, sans préavis.

Communications

Saviez-vous que ?

 

Nous avons un processus de recrutement policier axé sur l’approche par compétences ainsi qu’un nouveau programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs.

Une fois les étapes du processus de recrutement franchies, votre candidature sera placée sur une liste de déclaration d’aptitudes. À partir d’une liste de postes disponibles, votre affectation sera déterminée. Soyez prêt à sortir de votre zone de confort! Bien que les attentes des candidats soient prises en considération, les besoins de l’organisation ont préséance au moment de l’affectation.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le document suivant : Profil recherché – Patrouilleur à horaire flexible

Télécharger le document
Conditions de travail générales au 1er avril 2018
  • Le nouveau policier est considéré comme permanent dès son embauche et débute comme patrouilleur à horaire flexible.
  • Le salaire initial du policier est de 44 932 $ (au 1er avril 2018) et 78 341 $ après 60 mois.
  • Durant les trois premières années, le salaire des policiers augmente tous les six mois et à chaque année à partir de la 4e année.
  • Au moment de son embauche et tout au long de sa carrière, si le lieu d’affectation du policier est à plus de 60 kilomètres de son lieu de résidence, tous les frais de déménagement (comprenant les jours consacrés à la recherche d’une habitation ainsi que les frais connexes), seront payés par la Sûreté du Québec.
  • Le lieu de travail est déterminé à l’embauche en fonction des besoins de la Sûreté du Québec. Compte tenu de son mandat national, la mobilité est exigée.
  • Le policier peut prendre sa retraite, avec pénalité, après 20 ans de service et sans pénalité, après 25 ans.

Conditions de travail générales au 1er avril 2018

Statut et horaire de travail

Le nouveau policier est considéré comme permanent dès son embauche et débute comme patrouilleur à horaire flexible. Il travaille sur appel, selon un horaire préétabli une semaine à l’avance et est soumis à une période de probation de 12 mois. Cet agent peut travailler sur deux types d’horaires.

Horaire de 9 heures

Horaire de travail hebdomadaire variable, incluant une heure de repas rémunérée. Le cycle de travail est de 35 jours (21 jours de travail et 14 jours de congé) et inclut 2 congés hebdomadaires consécutifs dont au moins 2 fins de semaine (samedi et dimanche) par cycle.

Horaire de 12 heures

Horaire de travail hebdomadaire variable, incluant une période de repas d’une heure et d’une période de repos de 30 minutes rémunérée. Le cycle de travail est de 35 jours (16 jours de travail et 19 jours de congé) et inclut 2 congés hebdomadaires consécutifs ou plus et comprenant deux 2 fins de semaines par cycle de 35 jours.

 

Par la suite, le patrouilleur à horaire flexible pourra faire une demande de placement pour travailler sur un régime de rotation établi sur l’année.

Statut et horaire de travail

Lieu de travail

Le mandat de la Sûreté du Québec étant national, la mobilité de son personnel policier demeure une condition exigée. Néanmoins, et conformément à sa philosophie de placement, la Sûreté du Québec peut tenir compte des choix du patrouilleur à horaire flexible concernant son lieu de travail, dans la mesure où ce choix permet de répondre aux besoins de l’organisation. Lorsque le policier reçoit sa 1re affectation, il pourra, s’il le désire, demeurer à cet endroit toute sa carrière. Pour voir la localisation de tous les postes de la Sûreté du Québec, veuillez consulter la page NOUS JOINDRE.

Lieu de travail

Déménagement

Au moment de l’embauche, si le lieu d’affectation du patrouilleur à horaire flexible est à plus de 60 km de son lieu de résidence, tous les frais de déménagement, comprenant les 3 jours consacrés à la recherche d’une habitation ainsi que les frais connexes, seront payés par la Sûreté. L’agent régulier est soumis aux mêmes conditions et aux mêmes avantages.

Tout nouveau diplômé en techniques policières (DEC ou AEC) travaillant dans une région ressource éloignée peut demander un crédit d’impôt à Revenu Québec. Ce crédit peut atteindre 40 % du salaire admissible et est limité à 8 000 $ ou 10 000 $ à vie.

Tout nouveau policier ainsi que son conjoint ou sa conjointe peuvent recevoir divers services offerts par l’organisme Place aux jeunes en région afin de faciliter leur établissement et leur intégration en régions. Ces services sont offerts seulement dans les MRC où des bureaux de Place aux jeunes en région sont présents.

Déménagement

Primes d’éloignement

Prime de 5 000 $ à 9 000 $ dépendant de la situation familiale et de la localisation du poste éloigné. Le policier affecté à ce genre de poste (paragraphe 18.10 du contrat de travail) a droit à l’allocation d’éloignement applicable si, au moment de son embauche, son domicile se situe à plus de 60 kilomètres du poste d’affectation.

Primes d’éloignement

Programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs

Le programme d’accueil comprend une formation d’une durée de 3 semaines entièrement payées (incluant les frais de déplacement). Au terme de ce programme, les patrouilleurs connaissent leur rôle et possèdent tous les outils nécessaires pour commencer leur travail. Ils sont de plus qualifiés pour agir à titre d’ « opérateur cinémomètre » dès leur arrivée au poste. S’ajoute à la formation, le jumelage du patrouilleur avec un coach identifié et formé qui facilitera l’intégration tout au long du premier cycle de travail de 35 jours.

Programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs

Formation et développement

Dès son entrée en service, le patrouilleur à horaire flexible sera encouragé à poursuivre son développement et participera à des activités de perfectionnement dans le cadre du plan de développement des ressources humaines de son poste.

Formation et développement

Régime de retraite

La participation au régime de retraite est en vigueur dès qu’une personne est engagée comme patrouilleur à horaire flexible. La retraite est accessible après 20 ans de service (avec pénalité) ou après 25 ans de service (sans pénalité).

Régime de retraite

Salaires annuels au 1er avril 2018

Durant les trois premières années, le salaire des policiers augmente tous les six mois et à chaque année à partir de la 4e année.

Agents exerçant la fonction de patrouilleur à horaire flexible

Échelon Ancienneté Salaire annuel Salaire hebdo. (approximatif)
1 entrée 44 932 $ 864 $
2 6 mois 47 741 $ 918 $
3 12 mois 50 725 $ 975 $
4 18 mois 53 892 $ 1 036 $
5 24 mois 57 266 $ 1 101 $
6 30 mois 60 841 $ 1 170 $
7 36 mois 65 938 $ 1 268 $
8 48 mois 71 869$ 1 382 $
9 60 mois 78 341 $ 1 506 $

Salaires annuels au 1er avril 2018

Congés annuels au 1er avril 2018

Au moment de son embauche, le membre a droit à un maximum de 144 heures de vacances et à un maximum de 81 heures toutes deux calculées au prorata de sa date d’embauche.

Congés annuels au 1er avril 2018

ADMISSIBILITÉ

Test en ligne – Profil de l’emploi?

Découvrez votre profil d’admissibilité pour le recrutement policier au sein de la Sûreté du Québec.

 

Critères d’admissibilité

  • Avoir la citoyenneté canadienne
  • Savoir parler, lire et écrire le français
  • Avoir une connaissance d’usage de l’anglais
  • Être titulaire d’un permis de conduire valide au Québec
  • Ne pas avoir été reconnu coupable, en quelque lieu que ce soit, d’un acte ou d’une omission que le Code criminel (Lois révisées du Canada (1985), chapitre C-46) décrit comme une infraction, ni d’une des infractions visées à l’article 183 de ce Code
  • Posséder une acuité visuelle minimale de 6/12 pour le meilleur œil et de 6/30 pour l’autre œil ou de 6/18 pour chacun des yeux avant correction.

Compétences requises

  • Adaptation aux changements
  • Autonomie et prise de décision
  • Communication orale et écrite
  • Gestion de soi et du stress
  • Intégrité
  • Sens des relations humaines
  • Sens des responsabilités

Consentement de mobilité

Étant donné la desserte territoriale de la Sûreté du Québec, la mobilité de son personnel policier est exigée. Un consentement de mobilité sera signé, par le candidat, lors de l’admissibilité.

Pour votre profil

Les candidats sans formation en techniques policières du Québec doivent également: 

  • Être titulaire d’un ou des diplôme(s) émis par un établissement d’enseignement du Canada :
    • Un baccalauréat OU un diplôme d’études collégiales techniques OU un diplôme préuniversitaire plus un certificat universitaire (30 crédits) OU obtenir une évaluation comparative pour les études effectuées hors du Canada en vous adressant au ministère de l’Immigration, de la Diversité et de l’Inclusion. Le résultat de comparaison avec les repères du système scolaire québécois devra correspondre à un ou plusieurs des éléments énumérés ci-haut.
  • Obtenir une attestation d’études collégiales (AEC) en techniques policières d’une durée de 30 semaines dans un collège de Montréal. Cette formation est reconnue par le Programme de prêts et bourses du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec. De plus, le candidat doit savoir nager puisque des épreuves en piscine auront lieu au cours de la formation. Le candidat doit aussi obtenir la classe 4A du permis de conduire.
  • Réussir le Programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie de l’École nationale de police du Québec, à Nicolet, d’une durée de 15 semaines. Cette formation est reconnue par le Programme de prêts et bourses du ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport du Québec.

Programme d’accès à l’égalité

La Sûreté du Québec a un programme d’accès à l’égalité en emploi. Des mesures d’égalité des chances ont été mises en place afin d’augmenter, au sein de ses effectifs policiers, la présence de personnes provenant des groupes suivants : les femmes, les Autochtones, les minorités visibles et les minorités ethniques (personnes dont la langue maternelle est autre que le français ou l’anglais). Le programme d’accès à l’égalité en emploi respecte les normes de la Sûreté du Québec en ce qui a trait à la compétence tout en garantissant un processus de sélection qui ne comporte aucun biais discriminatoire.

Pour postuler ou suivre votre candidature en ligne

Cliquez ici

NOTE IMPORTANTE

Un diplômé ou un étudiant actuellement en techniques policières du Québec ne peut soumettre sa candidature à ce profil.

Les candidats sans formation en techniques policières du Québec peuvent poser leur candidature toute l’année.

Pour ce profil, notre organisation recherche particulièrement :

  • Des membres des minorités visibles et ethniques, des Autochtones ainsi que des femmes et ce, afin d’être représentatif de la clientèle desservie par la Sûreté du Québec en conformité au programme d’accès à l’égalité à l’emploi.
  • Des personnes possédant des formations spécialisées afin de s’assurer de maintenir l’expertise nécessaire pour faire face aux défis à venir.
  • Des personnes dont l’expérience professionnelle et le parcours paraprofessionnel se rapprochent de la fonction policière et dont le cheminement vient ajouter une valeur à l’organisation.

Pour rejoindre le Recrutement policier

1701, rue Parthenais, bureau 5.02
Montréal (Québec)  H2K 3S7

514 596-7211
Numéro sans frais : 1 888 596-7211

[email protected]

Le formulaire Offre de service Policière et policier papier est disponible sur demande. Veuillez prévoir un délai de 10 jours ouvrables.

Admissibilité

L’admissibilité consiste à vérifier si toutes les sections de votre offre d’emploi en ligne sont correctement remplies et accompagnées de toutes les pièces requises. Toute pièce manquante peut entraîner le rejet de votre demande et la fermeture de votre dossier pour trois mois. Avant de poser votre candidature en cliquant sur la zone POUR POSTULER OU SUIVRE VOTRE CANDIDATURE EN LIGNE, nous vous invitons à faire le Test en ligne – profil de l’emploi pour vous assurer que vous répondez aux conditions minimales.

 

Examen visuel

Pour plus de détails sur les normes visuelles, consultez le document Les yeux et la vision. Ce document est un outil de référence pour les spécialistes de la vision qui évaluent les candidats, afin de vérifier s’ils rencontrent ces normes visuelles. Celles-ci doivent demeurer conformes tout au long du processus.

  • Rapport d’examen visuel
    La section 1 du formulaire doit être remplie par vous. Les sections 2 et 3 doivent être remplies par un ophtalmologiste ou un optométriste.

Coût pour le rapport d’examen visuel : selon l’optométriste ou l’ophtalmologiste

 

Test de français

Vous êtes exempté de ce test si vous avez réussi l’épreuve uniforme de français langue d’enseignement et littérature, réalisée dans le cadre du diplôme d’études collégiales (DEC) du ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur. Sinon, l’évaluation de la connaissance de la langue française est faite par la TELUQ (Télé-université).

Coût : déterminé par la TELUQ

 

Test d’anglais oral

Vous êtes exempté de ce test si vous avez réussi le cours d’anglais de cinquième secondaire menant à l’obtention du diplôme d’études secondaires (DES) du ministère de l’Éducation et Enseignement supérieur. Vous êtes exempté de ce test si vous avez fait vos études en anglais. Sinon, l’évaluation de la communication orale de la langue anglaise est faite par la TELUQ (Télé-université).

Coût : déterminé par la TELUQ

Admissibilité

Analyse des candidatures

L’analyse des candidatures consiste à évaluer les renseignements fournis afin de déterminer les candidats qui seront invités à l’étape de l’entrevue. Il y a alors la création d’un dossier qualitatif qui évoluera tout au long du processus.

En raison du nombre élevé de candidats, seul un certain nombre de personnes progresseront. Il est donc de votre responsabilité de tenir votre dossier à jour afin de nous permettre d’obtenir votre profil le plus complet.

Analyse des candidatures

Entrevue

L’entrevue d’une durée approximative d’une heure vous permettra de faire valoir votre capacité à exercer la fonction de policier patrouilleur à la Sûreté du Québec.  Celle-ci a pour but d’évaluer certaines compétences tirées du profil de patrouilleur.

Un document de préparation a été conçu dans le but de vous familiariser à ce type d’entrevue.

Notez bien que le résultat de l’entrevue combiné à votre dossier qualitatif permettra de décider de la poursuite ou non du processus.

Entrevue

Enquête de sécurité

Il s’agit d’une enquête de sécurité qui porte sur l’analyse des comportements et antécédents criminels, familiaux, scolaires, professionnels, financiers et sociaux. Elle permet de déterminer, selon des critères et des objectifs clairs, si votre profil comportemental répond aux exigences et aux valeurs organisationnelles de la Sûreté du Québec. De plus, elle permet de s’assurer que vous êtes aptes à endosser les responsabilités confiées à un policier afin d’inspirer confiance à la clientèle. Un questionnaire vous sera acheminé et devra être rempli préalablement.

Enquête de sécurité

Analyse globale du dossier

Une fois toutes les étapes précédentes complétées, votre dossier sera soumis à une évaluation globale. Toutes les informations recueillies au cours du processus seront revues et soumises au comité de sélection qui recommandera ou non la poursuite du processus.

Analyse globale du dossier

Épreuve standardisée d’aptitudes physiques (ESAP)

L’épreuve standardisée d’aptitudes physiques de l’École nationale de police du Québec (ESAP-ENPQ) est utilisée pour mesurer les aptitudes physiques minimales à la fonction.

À noter que ce test remplace le TAP-ENPQ. Toutefois, une mesure transitoire permet d’accepter les TAP-ENPQ réalisés avant le 30 septembre 2018. Une fois réussi, le test est valide pour une période de douze mois.

Coût : déterminé par l’École nationale de police du Québec

Épreuve standardisée d’aptitudes physiques (ESAP)

Examen médical

Vous devez vous soumettre à un examen médical complet, réalisé par une firme spécialisée dans ce domaine et qui agit à titre d’expert pour la Sûreté du Québec.

Information sur le déroulement de l’examen médical.

Coût : déterminé par la firme

Examen médical

Test polygraphique

Il s’agit de la dernière étape du processus de recrutement avant la sélection finale. Vous devrez remplir préalablement des formulaires à l’étape de l’enquête de sécurité.

Si vous avez répondu à l’ensemble des conditions précédentes, vous serez convoqué afin de vous soumettre au test polygraphique. Une deuxième analyse suivra et permettra de statuer sur votre aptitude à occuper la fonction de policier patrouilleur.

Il est important de spécifier que ce test n’est pas éliminatoire, mais il permet de valider la probité des informations données tout au long du processus.

Coût : pris en charge par la Sûreté du Québec

Test polygraphique

Communications

Que votre candidature soit retenue ou non, la Sûreté du Québec communiquera avec vous afin de vous informer des résultats. Afin de préserver l’intégrité des outils d’évaluation utilisés lors du processus, aucune rétroaction ou information ne vous sera transmise.

Notez que les renseignements spécifiés sur cette page peuvent être modifiés en tout temps, et ce, sans préavis.

Communications

Saviez-vous que ?

 

Nous avons un processus de recrutement policier axé sur l’approche par compétences ainsi qu’un nouveau programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs.

Une fois les étapes du processus de recrutement franchies, votre candidature sera placée sur une liste de déclaration d’aptitudes. À partir d’une liste de postes disponibles, votre affectation sera déterminée. Soyez prêt à sortir de votre zone de confort! Bien que les attentes des candidats soient prises en considération, les besoins de l’organisation ont préséance au moment de l’affectation.

Pour plus de détails, vous pouvez consulter le document suivant : Profil recherché – Patrouilleur à horaire flexible

Télécharger le document
Conditions de travail générales au 1er avril 2018
  • Le nouveau policier est considéré comme permanent dès son embauche et débute comme patrouilleur à horaire flexible.
  • Le salaire initial du policier est de 44 932 $ (au 1er avril 2018) et 78 341 $ après 60 mois.
  • Durant les trois premières années, le salaire des policiers augmente tous les six mois et à chaque année à partir de la 4e année.
  • Au moment de son embauche et tout au long de sa carrière, si le lieu d’affectation du policier est à plus de 60 kilomètres de son lieu de résidence, tous les frais de déménagement (comprenant les jours consacrés à la recherche d’une habitation ainsi que les frais connexes), seront payés par la Sûreté du Québec.
  • Le lieu de travail est déterminé à l’embauche en fonction des besoins de la Sûreté du Québec. Compte tenu de son mandat national, la mobilité est exigée.
  • Le policier peut prendre sa retraite, avec pénalité, après 20 ans de service et sans pénalité, après 25 ans.

Conditions de travail générales au 1er avril 2018

Statut et horaire de travail

Le nouveau policier est considéré comme permanent dès son embauche et débute comme patrouilleur à horaire flexible. Il travaille sur appel, selon un horaire préétabli une semaine à l’avance et est soumis à une période de probation de 12 mois. Cet agent peut travailler sur deux types d’horaires.

Horaire de 9 heures

Horaire de travail hebdomadaire variable, incluant une heure de repas rémunérée. Le cycle de travail est de 35 jours (21 jours de travail et 14 jours de congé) et inclut 2 congés hebdomadaires consécutifs dont au moins 2 fins de semaine (samedi et dimanche) par cycle.

Horaire de 12 heures

Horaire de travail hebdomadaire variable, incluant une période de repas d’une heure et d’une période de repos de 30 minutes rémunérée. Le cycle de travail est de 35 jours (16 jours de travail et 19 jours de congé) et inclut 2 congés hebdomadaires consécutifs ou plus et comprenant deux 2 fins de semaines par cycle de 35 jours.

 

Par la suite, le patrouilleur à horaire flexible pourra faire une demande de placement pour travailler sur un régime de rotation établi sur l’année.

Statut et horaire de travail

Lieu de travail

Le mandat de la Sûreté du Québec étant national, la mobilité de son personnel policier demeure une condition exigée. Néanmoins, et conformément à sa philosophie de placement, la Sûreté du Québec peut tenir compte des choix du patrouilleur à horaire flexible concernant son lieu de travail, dans la mesure où ce choix permet de répondre aux besoins de l’organisation. Lorsque le policier reçoit sa 1re affectation, il pourra, s’il le désire, demeurer à cet endroit toute sa carrière. Pour voir la localisation de tous les postes de la Sûreté du Québec, veuillez consulter la page NOUS JOINDRE.

Lieu de travail

Déménagement

Au moment de l’embauche, si le lieu d’affectation du patrouilleur à horaire flexible est à plus de 60 km de son lieu de résidence, tous les frais de déménagement, comprenant les 3 jours consacrés à la recherche d’une habitation ainsi que les frais connexes, seront payés par la Sûreté. L’agent régulier est soumis aux mêmes conditions et aux mêmes avantages.

Tout nouveau diplômé en techniques policières (DEC ou AEC) travaillant dans une région ressource éloignée peut demander un crédit d’impôt à Revenu Québec. Ce crédit peut atteindre 40 % du salaire admissible et est limité à 8 000 $ ou 10 000 $ à vie.

Tout nouveau policier ainsi que son conjoint ou sa conjointe peuvent recevoir divers services offerts par l’organisme Place aux jeunes en région afin de faciliter leur établissement et leur intégration en régions. Ces services sont offerts seulement dans les MRC où des bureaux de Place aux jeunes en région sont présents.

Déménagement

Primes d’éloignement

Prime de 5 000 $ à 9 000 $ dépendant de la situation familiale et de la localisation du poste éloigné. Le policier affecté à ce genre de poste (paragraphe 18.10 du contrat de travail) a droit à l’allocation d’éloignement applicable si, au moment de son embauche, son domicile se situe à plus de 60 kilomètres du poste d’affectation.

Primes d’éloignement

Programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs

Le programme d’accueil comprend une formation d’une durée de 3 semaines entièrement payées (incluant les frais de déplacement). Au terme de ce programme, les patrouilleurs connaissent leur rôle et possèdent tous les outils nécessaires pour commencer leur travail. Ils sont de plus qualifiés pour agir à titre d’ « opérateur cinémomètre » dès leur arrivée au poste. S’ajoute à la formation, le jumelage du patrouilleur avec un coach identifié et formé qui facilitera l’intégration tout au long du premier cycle de travail de 35 jours.

Programme d’accueil et d’intégration des patrouilleurs

Formation et développement

Dès son entrée en service, le patrouilleur à horaire flexible sera encouragé à poursuivre son développement et participera à des activités de perfectionnement dans le cadre du plan de développement des ressources humaines de son poste.

Formation et développement

Régime de retraite

La participation au régime de retraite est en vigueur dès qu’une personne est engagée comme patrouilleur à horaire flexible. La retraite est accessible après 20 ans de service (avec pénalité) ou après 25 ans de service (sans pénalité).

Régime de retraite

Salaires annuels au 1er avril 2018

Durant les trois premières années, le salaire des policiers augmente tous les six mois et à chaque année à partir de la 4e année.

Agents exerçant la fonction de patrouilleur à horaire flexible

Échelon Ancienneté Salaire annuel Salaire hebdo. (approximatif)
1 entrée 44 932 $ 864 $
2 6 mois 47 741 $ 918 $
3 12 mois 50 725 $ 975 $
4 18 mois 53 892 $ 1 036 $
5 24 mois 57 266 $ 1 101 $
6 30 mois 60 841 $ 1 170 $
7 36 mois 65 938 $ 1 268 $
8 48 mois 71 869$ 1 382 $
9 60 mois 78 341 $ 1 506 $

Salaires annuels au 1er avril 2018

Congés annuels au 1er avril 2018

Au moment de son embauche, le membre a droit à un maximum de 144 heures de vacances et à un maximum de 81 heures toutes deux calculées au prorata de sa date d’embauche.

Congés annuels au 1er avril 2018